Fil de contenus

Langue à l’ouvrage – Migrer vers le français au travail
Langue à l’ouvrage – Migrer vers le français au travail

Langue à l’ouvrage – Migrer vers le français au travail

Une campagne numérique et une séance en direct pour la première du documentaire.

Upperkut lançait, le 11 mai dernier, une campagne pour la sortie du film produit par la Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec (FTQ) et Casadel Films sur la francisation des personnes immigrantes au travail. C’est à l’occasion de la journée internationale du vivre-ensemble en paix du 16 mai dernier que la FTQ invitait les gens à la première de « Langue à l’ouvrage – Migrer vers le français au travail ». Cette séance en direct s’est tenue via un événement Facebook et a également généré une discussion sous forme de webinaire avec l’équipe de production et de plusieurs protagonistes du documentaire.

«Langue à l’ouvrage», ce sont les histoires d’Ingrid, de Jymer, de Mario et d’Omar qui, avec leur courage et leur motivation, sont devenus des modèles de persévérance. Aidés dans leur démarche par des syndicalistes, des enseignantes et des employeurs, ils parviendront avec dignité à «migrer vers le français».

«À la FTQ, on voulait montrer la réalité de travailleuses et travailleurs immigrants dans leur apprentissage du français, les retombées positives occasionnées par cet enseignement de même que l’implication des syndicats locaux dans ces milieux de travail. Avec Alexis Chartrand et Patrick Francke-Sirois de Casadel films, on a collaboré avec différents acteurs du milieu, un peu partout au Québec pendant 2 ans pour produire ce documentaire sur le phénomène du français comme agent liant des communautés, au travail comme à l’épicerie (…). On a choisi l’agence Upperkut afin de nous aider à trouver une identité et une stratégie de diffusion adaptée à la nature du film et à la situation actuelle. Ultimement, on voulait mettre le travail de ces personnes-là en valeur» mentionne Gilles Grondin, conseiller syndical au service de la francisation de la FTQ.

La campagne promotionnelle, planifiée en mars dernier, se déploie en ce moment du 11 mai au 30 mai prochain avec une bande-annonce, des capsules vidéo en formats pré-roll et du contenu pour les médias sociaux. «Dans le cadre du COVID-19, il a fallu réimaginer la campagne et la façon dont on allait s’y prendre pour s’assurer que les gens soient au rendez-vous lors du lancement. D’une projection en salle prévue au départ, la solution d’une première en direct sur Facebook s’est vite trouvée dans la collaboration avec la FTQ et Casadel. Toute l’équipe a été super généreuse et on a pu, je l’espère, favoriser le partage de cette œuvre documentaire» affirme Jean-François Tremblay, chargé du projet chez Upperkut. La webdiffusion du documentaire se poursuit jusqu’au 30 mai 2020 sur les plateformes de la FTQ (chaîne YouTube et site web).

Visionner la bande-annonce et les capsules

Visionner le documentaire

L’expérience d’un nom et la fougue de la jeunesse pour L’OSTR

L’expérience d’un nom et la fougue de la jeunesse pour L’OSTR

Une campagne qui allie classe et humour pour l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières (OSTR) qui présente son nouveau chef Jean-Claude Picard.

L’Orchestre symphonique de Trois-Rivières lance, en collaboration avec upperkut, une campagne de notoriété intitulée «Un p’tit qui ?!» axée sur l’image de son chef et directeur artistique, Jean-Claude Picard.

Le mandat était clair: présenter l’orchestre comme un ensemble dynamique et accessible, bien ancré dans l’univers culturel de Trois-Rivières, et dévoiler son nouveau maestro.

«Malgré notre place enviable dans le palmarès des dix meilleurs orchestres symphoniques au Canada, nous avions besoin de faire connaître notre marque et notre nouveau chef Jean-Claude Picard au grand public, affirme Julie Leblanc, directrice des communications. Upperkut a su développer une plateforme créative qui allie humour, classe et information.»

Conçue pour être diffusée en deux temps, la campagne propose d’abord, avec un ton humoristique, de découvrir Jean-Claude Picard. En interrogeant directement les résidents de Trois-Rivières et de la Mauricie, l’OSTR et upperkut voulaient piquer la curiosité et alimenter la discussion à propos du jeune maestro. Dans une seconde phase, la campagne s’insère dans l’imaginaire trifluvien en s’inspirant entre autres de points d’intérêts locaux tels que l’usine de pâtes et papiers Kruger-Wayagamack et du populaire boulevard des Forges.

La collaboration avec la communauté de la Mauricie va plus loin encore. Upperkut et l’OSTR ont en effet travaillé avec un photographe de la région, Étienne Boisvert, qui était emballé de contribuer au projet qui servirait à revigorer l’image de cette institution culturelle.

«On voulait vraiment présenter l’OSTR et son nouveau chef comme faisant partie du paysage culturel de la Mauricie. Nous voulions jouer avec l’humour et des références locales, oui, mais aussi garder le côté élégant d’un orchestre symphonique. Le mariage crée un effet surprenant et efficace» explique Martin Cinq-Mars de l’équipe de création chez upperkut.

La campagne, diffusée en radio, en affichage extérieur, sur le web et les médias sociaux, se déploie depuis le 14 octobre et se poursuivra jusqu’à la mi-novembre.Zip Boots Designer Shoes

Voir le cancer du sein avec audace

Voir le cancer du sein avec audace

Upperkut signe une campagne qui frappe pour attirer l’attention sur la Fondation du cancer du sein du Québec

En collaboration avec l’agence upperkut, la Fondation cancer du sein du Québec lance une grande campagne pour attirer l’attention du public sur les bienfaits de son travail.

«Nous sommes très fiers du travail d’Upperkut sur cette campagne audacieuse qui marquera les esprits. L’utilisation de termes normalement proscrits pour parler du corps de la femme attire l’attention et permet de jouer avec l’effet de choc des gens pour parler d’un sujet encore trop banalisé. C’est exactement ce qu’on voulait faire», affirme Marie-Pier Cornellier, chargée de communication et de relations de presse. Le mandat pour upperkut était de créer et développer une grande campagne incluant un visuel percutant et un slogan accrocheur, en français et en anglais, afin de présenter toute l’offre de service de la Fondation et d’inciter la population à être un allié des femmes touchées par le cancer du sein.

La campagne, déployée aux quatre coins du Québec et orientée autour de mots normalement choquants, permet de rapidement capter l’attention afin d’en profiter pour présenter les initiatives uniques mises en place par la Fondation cancer du sein du Québec. La Fondation est présente à tous les niveaux de la prévention au financement de la recherche, en passant bien sûr par le soutien direct aux patientes et leur famille.

«Les statistiques qui concernent le cancer du sein sont choquantes en elles-mêmes. Nous trouvons donc essentiel de jouer avec ce sentiment de colère, puis de le transformer en mouvement positif vers la Fondation, celui de donner pour soutenir ses actions.» déclare Joëlle Tremblay-Leblond

En plus des abribus, la campagne est orientée autour de bannières web, d’animation pour les réseaux sociaux ainsi que de messages radio lus par Mitsou Gélinas, porte-parole de la Fondation. Notons aussi l’utilisation d’oriflammes qui marquent le coup de la campagne en modifiant les saints de grandes rues montréalaises en seins. Une manière percutante de présenter la Fondation comme étant au cœur de la vie des Québécoises et
des Québécois.

Nike Sportswear

Fondaction. C’est REERement donner du sens à l’argent.

Fondaction. C’est REERement donner du sens à l’argent.

Pour une deuxième année consécutive, Fondaction et Upperkut lancent la campagne «Fondaction. C’est REERement donner du sens à l’argent.» Cette campagne s’adresse tout particulièrement aux milléniaux, qui veulent en avoir pour leurs valeurs sociales, écologiques et humaines. L’association de cette génération avec Fondaction est naturelle. Nous partageons les mêmes idéaux, basés sur le développement humain, durable et économique. La période de cotisation qui s’ouvre est une occasion pour les jeunes travailleurs et travailleuses de faire confiance à une institution qui leur ressemble.

Cette année, la campagne prend un visage plus humain, incarné. Sur le site web, des jeunes travailleurs et travailleuses peuvent être aperçu.e.s, bien en évidence. Le but? Attirer l’attention de la jeune génération sur l’investissement durable et responsable, incarné par Fondaction, et augmenter la notoriété de l’institution.

Preuve que la précédente campagne a bien fonctionné, Fondaction a dû mettre fin à la période de cotisation aux REER prématurément, ayant obtenu le montant maximal permis par la loi plus tôt que prévu. C’est une preuve de confiance envers Fondaction, qui contribue à faire croître les PME et les régions d’ici, à l’aide de ses cotisants.

À PROPOS DE FONDACTION
Depuis le début de ses activités en 1996, Fondaction a la conviction qu’il est nécessaire de faire les choses autrement dans le monde de la finance et des affaires.

Créé à l’initiative de la CSN, Fondaction aide les Québécoises et les Québécois à préparer leur retraite en offrant un REER accessible. L’épargne recueillie est investie dans les PME d’ici. Fondaction permet donc de créer et maintenir des emplois de qualité tout en contribuant à une économie plus performante, plus équitable et plus verte.Adidas NMD R1

L’arrondissement Ville-Marie choisit Upperkut

L’arrondissement Ville-Marie choisit Upperkut

L’arrondissement de Ville-Marie à Montréal a confié à l’agence Upperkut les rênes de sa campagne sur l’importance de la propreté des rues. Cette campagne, déployée dans l’ensemble de l’arrondissement, a pour thème: «La propreté, un bon exercice». Les affiches mettent à l’avant plan des résidents de ses quartiers qui s’exercent, littéralement, à adopter les bons comportements dans toutes les situations.

La typographie, les couleurs et le look général s’inspirent largement des années 1970, de façon à donner à la campagne une allure vintage. «L’objectif était de créer une campagne visuellement belle et attrayante afin d’attirer l’attention sur les comportements à modifier. Le ton sympathique de la campagne, qui met en scène les voisins et les voisines de Ville-Marie, incite à l’action et se distancie de la notion moralisatrice des comportements citoyens à adopter. La campagne a été développée dans une vision 360. Des oriflammes à l’image de la campagne peuvent être aperçues le long des artères de l’arrondissement. Des affiches autour des poubelles publiques ont également été installées. Les réseaux sociaux sont également mobilisés», explique Élizabeth Brosseau, directrice du compte.

L’une des stratégies qui font que cette campagne se démarque, c’est sans aucun doute les pancartes, qui sont plantées par l’arrondissement devant des monceaux de déchets qui sont déposés au mauvais moment ou au mauvais emplacement. Un slogan direct et efficace, «Bouge tes vidanges», peut être lu sur cet écriteau. La personne responsable n’a plus qu’à se conformer… et ne plus répéter son erreur, afin d’éviter l’apparition d’une autre pancarte…adidas

Priorité à la maternelle 4 ans, en milieu défavorisé.

Priorité à la maternelle 4 ans, en milieu défavorisé.

La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) a lancé un spot, signé Upperkut, dans le cadre de sa campagne visant à sensibiliser la population et les élus de l’Assemblée nationale quant à l’importance de prioriser les milieux défavorisés pour l’instauration de nouvelles classes de maternelle 4 ans. 

Au cœur de la campagne, on trouve un spot qui nous présente le quotidien d’une mère et de son fils. En contrepoids, on entend un annonceur nous exposer les différents coûts qui rendent peu accessibles les services de gardes aux enfants en milieu défavorisé.

Ce spot est diffusé à la télévision et sur le web.

«Nous avons choisi de mettre des visages sur les personnes qui gagneraient le plus si le gouvernement priorisait les milieux défavorisés avec les nouvelles classes de maternelle 4 ans. Le ton du spot n’est pas dénonciateur ; il est tout simplement 
humain», explique Marc Desnoyers, directeur du compte à l’agence. 

Alors que le gouvernement souhaite déployer les classes de maternelle 4 ans de manière universelle, la FAE soutient plutôt qu’il faut poursuivre le déploiement des classes de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé, là où se trouve une forte proportion d’enfants vulnérables. Ce spot, ainsi que les prises de position publiques de la FAE qui s’en sont ensuivies, mettent la table pour en arriver à une véritable politique publique pour le mieux-être des enfants québécois.

Pour visionner le spot, cliquez ici.

À PROPOS DE LA FAE
La FAE regroupe neuf syndicats qui représentent plus de 44 000 enseignantes et enseignants du préscolaire, du primaire, du secondaire, de l’enseignement en milieu carcéral, de la formation professionnelle, de l’éducation des adultes et le personnel scolaire des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier, ainsi qu’un millier de membres de l’Association de personnes retraitées de la FAE (APRFAE). Elle est présente dans sept régions : Montréal, Laval, Québec et Outaouais, dans lesquelles se trouvent les quatre plus grands pôles urbains du Québec, ainsi que dans les Laurentides, l’Estrie et la Montérégie.Nike Sportswear

Un magazine qui fait une réelle différence depuis 25 ans

Un magazine qui fait une réelle différence depuis 25 ans

Dans le cadre du 25e anniversaire du magazine, le groupe communautaire L’Itinéraire lance une toute nouvelle vidéo publicitaire, signée Upperkut. Diffusée lors des matchs de la Coupe Charade du Théâtre de la LNI au Club Soda, la capsule est également présentée sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention du grand public sur la raison d’être du magazine, le travail des camelots ainsi que la mission de l’organisme.

«C’est une année importante pour le magazine L’Itinéraire, souligne le directeur général de l’organisme Luc Desjardins. Le message principal de la vidéo brille par sa clarté: acheter un magazine L’Itinéraire, ça aide à changer des vies pour vrai. Les citoyennes et les citoyens ont ce pouvoir-là. À chaque fois, c’est le camelot qui en sort gagnant. On est bien fiers du travail accompli par le magazine jusqu’ici et on veut que ça continue pour les 25 et même les 50 prochaines années. On fait une différence dans la vie des gens comme Jean-Claude Nault, Lynn Champagne, Isabelle Raymond et Samir Halaimia, tous camelots à L’Itinéraire, et qui se sont d’ailleurs prêtés au jeu pour la capsule vidéo.»

«J’ai beaucoup aimé l’expérience. Les gens d’Upperkut nous ont traité comme de vraies vedettes, souligne Isabelle, camelot à la station Jolicoeur. Je suis fière du résultat et je trouve que c’est une belle visibilité pour L’Itinéraire.»

Une production signée Upperkut
Élizabeth Brosseau, gestionnaire de projet chez Upperkut, rappelle que l’alliance avec L’Itinéraire est naturelle et s’inscrit en continuité du partenariat déjà amorcé: «Ici, chez nous, tout le monde veut contribuer à soutenir la mission de l’organisme. On a fait le choix de réaliser une vidéo avec une légère touche humoristique, pour bien situer la vocation sociale qu’offre le magazine L’Itinéraire par rapport à toutes les autres publications dites plus légères qui existent dans le marché des revues. L’objectif était de mettre l’accent sur la vocation à échelle humaine de l’organisme. Ça fait 25 ans que le magazine fait une réelle différence chez les personnes en situation de précarité, et on veut que ça continue.»

La capsule publicitaire est diffusée du 11 février au 13 mai 2019 lors des matchs de la LNI et est mise de l’avant sur les réseaux sociaux de L’Itinéraire. La capsule est également disponible YouTube.

À propos de L’Itinéraire
Le groupe communautaire L’Itinéraire s’est donné pour mission d’accompagner des personnes marginalisées, exclues du marché traditionnel du travail, ayant connu l’itinérance, la dépendance ou souffrant de problèmes de santé mentale. Au fil des ans, environ 2500 personnes ont amélioré leur qualité de vie par la rédaction et la vente du magazine de rue montréalais.Men Nike Air Huarache

Un nouveau site pour Vivre avec la fibrose kystique

Un nouveau site pour Vivre avec la fibrose kystique

Upperkut a travaillé avec l’organisme Vivre avec la fibrose kystique afin de moderniser son image et de proposer un nouveau site web plus accessible et plus ergonomique.

L’agence a tout d’abord procédé à une analyse du site web. Parmi les enjeux et les défis identifiés, celui du financement en ligne de l’organisme, qui doit maintenant compter sur le financement de ses donateurs, était primordial.

En plus de permettre la levée de fonds, le site devait offrir un accès facile à de nombreuses informations destinées aux personnes atteintes de fibrose kystique – ou à leurs proches – qui auraient des questions ou ne sauraient vers qui se tourner pour les aider à mieux vivre avec la maladie.

« Il était important pour nous que le site de l’organisme incarne bien l’aspect humain de l’organisme qui offre de l’aide à celles et ceux qui en ont besoin » de conclure Annie Ferrand, conseillère et chargée du projet. « On voulait que le nouveau site puisse offrir beaucoup d’information, soit bien organisé et reflète bien l’image de l’organisme. »

À propos de Vivre avec la fibrose kystique

Vivre avec la fibrose kystique a pour mission de promouvoir et de favoriser la qualité de vie des personnes vivant avec la fibrose kystique.Runners Alliance

L’Office de consultation publique de Montréal – Agriculture urbaine

L’Office de consultation publique de Montréal – Agriculture urbaine

Lorsque le printemps arrive, des dizaines de milliers de Montréalais et Montréalaises se préparent à jardiner, parfois dans leur cour arrière, sur leur balcon, à leurs fenêtres, sur des toits d’hôtel ou de caisses populaires et même dans des espaces publics. Upperkut a été mandatée par l’OCPM pour développer des outils d’information destinés aux citoyens désirant participer à une consultation publique sur l’état de l’agriculture urbaine à Montréal.

Grâce à divers moyens web et imprimés, la démarche a rendu compte de la diversité des pratiques agricoles de la métropole et a permis aux Montréalais de prendre part à une gouvernance ouverte.

Créé en 2002 par la Ville de Montréal, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) est un organisme indépendant chargé de sonder la population sur des questions d’urbanisme et d’aménagement du territoire.NIKE

Notre cœur bat à gauche… et au rythme du 35e Congrès du CCMM-CSN

Notre cœur bat à gauche… et au rythme du 35e Congrès du CCMM-CSN

Du 10 au 14 juin dernier, le Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN) tenait son 35e Congrès au Palais des congrès de Montréal. Upperkut a été mandatée pour assurer les communications publicitaires, graphiques et web.

«Parce que nous partageons des valeurs intrinsèques communes avec les mouvements syndiqués, on a pris un immense plaisir à travailler avec l’équipe du CCMM-CSN. À chacune des étapes de création et d’idéation, nous avons proposé, discuté et échangé.» de déclarer Serge Leathead, président d’Upperkut.

Nous avons conçu tous les outils et employé tous les moyens qui participent à la réussite d’un événement d’une telle ampleur, et ce, dans une optique durable. Notre équipe a été impliquée à maints moments et sur plusieurs aspects de l’organisation de l’événement; du développement de la thématique et de la plateforme visuelle, jusqu’aux affiches, panneaux de signalisation, projections d’arrière-plan, macarons, cahiers du militant et même des vidéos de mobilisation», de rapporter Marc Hallé, directeur du studio.

Grâce à  une stratégie web ambitieuse et à la création de contenu pertinent, l’événement a également été l’occasion de mobiliser une nouvelle communauté Facebook.

Pour clore ce congrès, Upperkut a orchestré la Soirée de solidarité, un party de clôture haut en couleur avec des artistes de la relève dont Odaya, Thierry Bruyère et Karim Ouellet.

Upperkut avait également été mandatée pour réaliser et produire la Soirée de solidarité.  Voir Karim Ouellet fait lever le party à la Soirée de solidarité du 35e Congrès du CCMM.Encuentra zapatillas de la talla 36 a la 40 para Mujer

The Grand Ballets on their toes: the conjunction that causes the disjunction

To promote their ballet Léonce & Léna, the Grand Ballets Canadiens called upon our creative & strategic team. It was with pleasure & purpose that we jumped at the opportunity.

The campaign we came up with was based upon the dualities that lie at the heart of this spectacle which
is both dance & theatre. Léonce & Léna come from two cities that feel undying enmity towards each other. Reprising the conjunction that causes the disjunction seemed the perfect way to communicate the undercurrents that ripple through the production: Comedy & Irony, Sense & Nonsense, Politics & Passion, Reality & Fantasy, Desire & Duty.


We called upon the services of our sister company, production house La Guérilla, and what emerged was
a TV spot filled with striking images, highlighted by an original score. This all-musical ad (no voice-over necessary – for once, the spot spoke for itself) ran in English and French on TV networks like Radio Canada, Art TV, CTV, and on-screen at the Guzzo chain of cinemas.

 

The campaign was also adapted for Web banners, print and backlit outdoor advertising.

Audiences loved it & came out in droves.Sneaker Release Dates 2019

WonderBra: the inside story

In 1939, some wonderful things were happening in North America. Gone with the Wind was released, nylon stockings went on sale for the first time and last but not least,  WonderBra was born, a brand that would soon be associated throughout the world with the ultimate in femininity.

WonderBra has been known for a number of historic firsts.  In the mid-1940s, the WonderBra brand launched the Winkie bra that women could buy with or without straps.

In 1963, Canada launched the first “push-up” bra, which soon was crowned with worldwide success.

In the 1970s, WonderBra took the bold step of creating the first TV commercials that featured live models instead of mannequins. And the “Dream Lift” bra even made it into the Guinness Book of Records in 1996. An uplifting story indeed.

Given our long-term association with the brand, Upperkut was asked to create a campaign celebrating the 70th anniversary of the company in Canada in 2009.

A new Website was developed, packaging was totally redone, new models chosen, a host of unique POS material created…

 

Not to mention a striking video…

…and a fabulous contest for the new Website, where woman across Canada were asked “Who is the woman who best personifies the true essence of femininity?”. One store employee actually started writing on the back of sales receipts “Vote for me in the Wonderbra contest”! Unfortunately, she was well behind the frontrunners Marilyn Monroe and Audrey Hepburn. Pretty tough competition, it must be admitted. Marilyn finally won by an…eyelash.

We tripled the Website database in less than 3 months. Over the same period, the 70th Anniversary site ended up ranked 1st by Google on 66 key words compared to 2 for the previous site. Happy anniversary all around.Adidas

Upperkut illustre une pub pour de saines habitudes de vie

Upperkut est fière d’avoir conçu les illustrations pour deux publicités télé du gouvernement du Québec, animées par le Frame Studio. Puisque les publicités ont pour but de promouvoir les sports extérieurs d’hiver auprès des enfants, les illustrations se devaient d’être d’un style enfantin et joyeux. Le résultat : deux publicité simples et sympathiques aux personnages attachants.

Illustrations : Antonin Brault Guilleaume
Musique : La patère rose
Animation : Frame StudioJordan sneakers

Upperkut et la campagne de financement du Fonds Casse-Noisette

Image_fondCassenoisette

Encore cette année, l’équipe d’Upperkut a le privilège de mettre l’épaule à la roue en développant l’ensemble des outils de communication de la campagne de financement du Fonds Casse-Noisette pour enfants. Marc Hallé a agit à titre de directeur artistique du projet alors que Mathieu Bureau a conçu l’ensemble des illustrations. Pour l’occasion, ils ont imaginé des représentations colorées des personnages vedettes du grand classique du Temps des fêtes : le Casse-Noisette et le Prince, Clara, le Roi des Rats, la Fée Dragée ainsi que le Roi du pays des Bonbons.

Rappelons que ce Fonds a été mis sur pieds il y a 10 ans, à l’initiative des Grands Ballets Canadiens de Montréal afin d’offrir à des enfants défavorisés du Grand Montréal la possibilité de vivre un moment magique lors d’une représentation de Casse-Noisette. Il constitue le seul programme éducatif visant spécifiquement les jeunes de milieux défavorisés du Grand Montréal.

Les activités du Fonds sont soutenues par des entreprises et individus qui participent au brunch-bénéfice annuel. Vous pouvez également effectuer dès maintenant un don en ligne. Nike Free Run+