Une lutte qui fait du chemin

Une campagne pour vaincre la stigmatisation et la discrimination des personnes vivant avec le VIH.

À l’occasion de la Journée mondiale du VIH/sida, l’initiative Montréal, ville sans sida, ses partenaires et Upperkut joignent leurs forces en lançant une campagne pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination dont sont encore victimes les personnes vivant avec le VIH (PVVIH).

Environ 10 000 personnes vivent aujourd’hui avec le VIH à Montréal. Une grande majorité d’entre elles est en bonne santé et ne transmet plus le virus grâce aux avancées médicales et aux traitements efficaces. Bien que la lutte ait fait du chemin, des préjugés qui nuisent à la santé et au bien-être des PVVIH demeurent.

La campagne vise à mettre fin aux préjugés tenaces et encourage le grand public montréalais à se renseigner sur la réalité des personnes vivant avec le VIH et à corriger leur compréhension erronée du risque de transmission du virus. Selon un sondage réalisé par l’Agence de santé publique du Canada, c’est plus de 20% des répondants québécois qui ont peur de contracter le VIH en étant à proximité d’une personne qui vit avec le VIH.

«C’est ce genre de projet qui nous permet de croire, en collaborant avec tous les partenaires autour de la table, qu’on peut faire bouger les choses, raconte Serge Leathead, président et fondateur d’Upperkut. Avec le slogan «Le plus dangereux avec le VIH, c’est les préjugés», on s’attaque directement aux peurs irrationnelles, aux opinions non fondées et visent à les faire tomber.»

Cette première campagne de Montréal, ville sans sida sera déployée au cours des 3 prochains mois en animations dans les stations et les wagons du métro, en affichage numérique dans le centre-ville et sur les médias sociaux.

À propos de Montréal, ville sans sida

Le 1er décembre 2017, la mairesse Valérie Plante signait la Déclaration de Paris, faisant de Montréal la première ville canadienne à rejoindre le réseau international des Villes sans sida d’ONUSIDA. L’initiative Montréal, ville sans sida coprésidée par la Ville de Montréal, la Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal et la Table des organismes communautaires montréalais de lutte contre le sida (TOMS) vise à enrayer l’épidémie localement et à travers le monde d’ici 2030. Son plan d’action compte parmi ses objectifs celui de réduire la discrimination envers les personnes vivant avec le VIH.

Pour en savoir plus : www.montrealsanssida.ca

 

 

New Balance Popular Collection