Fil de contenus

Journée internationale des femmes 2018 : un processus créatif féministe

Journée internationale des femmes 2018 : un processus créatif féministe

«Féministes tant qu’il le faudra!». C’est le thème de la Journée internationale des femmes 2018. Pour l’occasion, le Collectif 8 mars a choisi de travailler à nouveau avec l’agence Upperkut, sous la direction artistique de Noémie Darveau.

La campagne, qui est le résultat d’un travail d’équipe, a impliqué les membres d’un comité représentant plus de 700 000 femmes au Québec provenant autant des groupes autonomes de femmes que des organisations syndicales. Ce travail collectif a débuté à l’automne 2017, au moment de l’éclosion de l’affaire Harvey Weinstein, qui fut, comme on le sait, l’un des éléments déclencheurs du mouvement #metoo, précurseur d’une vague sans précédent de dénonciations d’agressions sexuelles perpétrées à l’endroit des femmes.

Noémie Darveau a souhaité mettre en valeur le slogan en optant pour une mise en forme typographique qui rappelle l’alphabet magnétique. «Nous voulions nous immiscer dans le quotidien des femmes, comme un message laissé sur un réfrigérateur, nous rappelant l’importance de revendiquer tous les jours l’égalité homme-femme et entre les femmes elles-mêmes.», explique la directrice artistique.

Alors que le métier de typographe était historiquement réservé aux hommes, l’équipe a retenu Arbutus Slab, une police de caractère créée par la typographe et designer indépendante Karolina Lach.

Idem pour la palette de couleurs : le violet – couleur Pantone de l’année 2018 – symbolise la diversité sexuelle; le rouge, l’amour et la colère à la fois; et la couleur orange, le dynamisme et la présence des femmes dans le domaine de la construction. Le noir, pour sa part, symbolise la noirceur et l’ombre, desquelles les femmes veulent sortir suite à la grande période de dénonciation de violences sexuelles que nous traversons. Les points d’exclamation en fond de trame célèbrent les avancées du mouvement féministe, tout en incarnant la puissance de la voix des femmes à l’unisson.

L’œuvre a été déclinée en affichage, sur le web et sur les réseaux sociaux, ainsi qu’en épinglette. Cette dernière, grâce à son esthétique épurée, suggère une utilisation qui ne se limite pas qu’à la seule journée du 8 mars.

«En choisissant une épinglette avec un concept typographique, nous voulions que les femmes puissent la porter à longueur d’année et pas seulement pour 24 heures.», précise Catrinel Vasilescu, conseillère chez Upperkut. «Parce que de toute manière, la lutte des femmes est loin d’être terminée. Parce qu’être féministe, c’est essentiel aujourd’hui, tout autant qu’hier et 365 par année.»

À propos du Collectif 8 mars

Le Collectif 8 mars représente plus de 700 000 femmes au Québec. Il est formé de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), de la Fédération des femmes du Québec (FFQ), de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ).