Fil de contenus

Pour débloquer Montréal

Pour débloquer Montréal

Il suffit de prononcer les mots «cônes orange» pour obtenir une réaction viscérale chez la vaste majorité des Montréalaises et Montréalais qui ont eu à subir la mauvaise gestion des chantiers et les travaux improvisés sur l’île au cours des quatre dernières années.

Face à la situation, Projet Montréal a fait appel à l’agence Upperkut, afin de créer et de lancer une campagne préélectorale visant à faire la promotion du plan de Valérie Plante pour débloquer Montréal.

De l’affichage sauvage a ainsi été effectué avec un visuel de Valérie Plante, accoudée sur un cône orange et sur lequel on peut lire «Pour débloquer Montréal. Valérie à la mairie.»

Une vidéo d’animation a également été développée afin de souligner avec humour les problèmes liés aux chantiers et de proposer une alternative lors des élections municipales du 5 novembre prochain. Diffusée sur les médias sociaux, la vidéo intitulée «Kône-o-rama», qui se déroule dans l’univers des jeux vidéos, illustre bien l’absurde des travaux mal gérés et des bouchons monstres qui font écoper autant aux automobilistes qu’aux cyclistes et aux piétons.

Pour voir la vidéo, cliquez ici.

«On sait que les Montréalaises et les Montréalais sont tannés des cônes orange, et c’est pourquoi nous avons utilisé l’humour pour leur laisser savoir qu’on peut faire mieux et qu’une alternative existe.», précise Marc Desnoyers, président du groupe-conseil chez Upperkut. «Le but est d’attirer l’attention et de la garder afin de promouvoir une gestion plus intelligente et un meilleur investissement en transport collectif, en optant pour une nouvelle solution : Valérie Plante.»

En plus de l’affichage sauvage et d’une vidéo d’animation, la campagne a également été déclinée en matériel promotionnel imprimé et sur les médias sociaux. Ce stunt se veut la suite logique de «L’homme de la situation» et fait partie d’une série d’offensives préélectorales, en vue de la campagne menant aux élections municipales du 5 novembre prochain.

* * *

À propos de Projet Montréal

Projet Montréal propose aux Montréalais.e.s d’innover afin de créer des milieux de vie familiaux dynamiques et diversifiés. Sa vision est basée sur le développement durable, la saine gestion des finances publiques, des services efficaces et de qualité ainsi qu’une participation citoyenne accrue dans la vie démocratique.

Le parti compte actuellement 30 élu.e.s siégeant au conseil municipal et dans les arrondissements, et forme l’opposition officielle. Projet Montréal est dirigé par Valérie Plante, conseillère de ville du district de Sainte-Marie et candidate à la mairie aux élections du 5 novembre 2017.

L’homme de la situation: Valérie Plante

L’homme de la situation: Valérie Plante

Si on vous avait demandé au début de l’été si vous connaissiez Valérie Plante, la réponse normale aurait fort probablement été « non ». Pourtant, le 15 août, tout a changé pour la nouvelle cheffe de Projet Montréal, grâce à une première sortie préélectorale plus que remarquée.

De dire que « L’homme de la situation », une campagne publicitaire signée Upperkut, a attiré l’attention, serait un euphémisme.

Avec ce stunt, force est d’admettre que la candidate à la mairie et son parti auront atteint leur cible. En effet, l’offensive, qui visait à améliorer la notoriété de la nouvelle cheffe du parti, aura généré énormément de réactions, autant à la télé et à la radio que dans les journaux et sur les médias sociaux.

La campagne, déclinée autant en affichage sauvage qu’en visuels pour les médias sociaux, aura fait réagir rapidement.

Dès les premières heures du matin, LCN relayait les affiches à l’image de la cheffe, apparues près du pont Jacques-Cartier, à la vue de tous les automobilistes, cyclistes et piétons, et sur lesquelles on pouvait lire : « L’homme de la situation. Valérie Plante. Mairesse de Montréal. ».

Les visuels, le nom et le visage de Valérie Plante ont non seulement très rapidement fait la Une de tous les grands médias, de Radio-Canada au Journal de Montréal en passant notamment par le 98,5 FM, L’Actualité ou Le Devoir, mais la formule, « L’homme de la situation », aura été sur toutes les lèvres et de tous les débats plusieurs jours durant.

En entrevue à TVA, Valérie Plante soulignait ainsi la pertinence de la publicité, qui se veut un clin d’œil à la fois humoristique et critique : « actuellement, en politique, même si on a des avancées, ça demeure un monde d’hommes. On n’a pas brisé le plafond de verre, on est plus exigeant envers les femmes en politique; c’est encore d’actualité.»

« Le tout se veut un pied de nez aux boys club et à la vieille façon de faire de la politique qu’incarne son adversaire, M. Coderre », d’affirmer Marc Desnoyers, président du groupe-conseil chez Upperkut. « Avec les débats suscités dans les médias sociaux et traditionnels, nous croyons que notre objectif de hausser la notoriété de la cheffe, Mme Plante, a été atteint.»

Ce premier stunt se veut le premier d’une série d’offensives préélectorales, en vue de la campagne électorale menant aux élections municipales du 5 novembre prochain.

* * *

Ce que les experts en disent

« Le coup d’éclat rappelle aussi avec force qu’être une femme est encore un désavantage dans une élection. Valérie Plante fait le pari que l’inconfort ressenti par bon nombre par rapport à son slogan laissera une envie de changer les choses. Que le malaise sera dirigé vers son adversaire. Elle a trouvé une façon politiquement correcte de décrier le boy’s club et de s’offrir en solution. » – Stéphane Mailhiot, vice-président de la stratégie à Havas Montréal et chroniqueur médias et marques à Radio-Canada.
Mission accomplie pour la publicité précampagne […] « C’est de l’ironie. Le message n’est pas directement celui qu’on lit. Ils ont créé un peu d’ambiguïté pour attirer l’attention et ensuite la rétablir en prenant la parole publiquement » – Julie Dufort, doctorante en science politique à l’UQAM, dont les recherches portent sur l’humour politique.

« Valérie Plante vient rappeler que l’administration de Montréal est depuis trop longtemps entre les mains d’un boys club. Avec son slogan, elle affirme sa compétence à prendre la place du maire sortant en utilisant le même langage que lui. C’est rafraîchissant, audacieux et réjouissant. » – Pascal Henrard, Vice Président, contenu et création à 37e AVENUE

À propos de Projet Montréal

Projet Montréal propose aux Montréalais.e.s d’innover afin de créer des milieux de vie familiaux dynamiques et diversifiés. Sa vision est basée sur le développement durable, la saine gestion des finances publiques, des services efficaces et de qualité ainsi qu’une participation citoyenne accrue dans la vie démocratique.

Le parti compte actuellement 30 élu.e.s siégeant au conseil municipal et dans les arrondissements, et forme l’opposition officielle. Projet Montréal est dirigé par Valérie Plante, conseillère de ville du district de Sainte-Marie et candidate à la mairie aux élections du 5 novembre 2017.

Bonne fête à Montréal et à ses pionnières en soins de santé!

Bonne fête à Montréal et à ses pionnières en soins de santé!

Dans le cadre du 375e de Montréal, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (la FIQ) a fait appel à l’agence Upperkut afin de rendre hommage aux pionnières des soins de santé qui ont marqué l’histoire de la métropole.

La campagne, qui visait à rappeler l’importance de l’implication des professionnelles en soins dans l’histoire de Montréal, a pu atteindre autant les Montréalais.e.s dans la rue que sur le web.

En effet, pour l’occasion, Upperkut a conçu quatre oriflammes installées en façade des bureaux de la FIQ, situés au cœur des célébrations du 375e anniversaire de la Ville de Montréal, autant à proximité du pont Jacques-Cartier, illuminé pour l’occasion, que du parcours de la course de Formule E.

Une microcampagne a également été déployée sur les médias sociaux afin d’honorer quatre personnalités incontournables et issues de périodes différentes de l’histoire de la ville.

La FIQ a donc rendu hommage aux pionnières suivantes :

Jeanne Mance, première infirmière laïque en Amérique du Nord et fondatrice de l’Hôtel-Dieu de Montréal en 1645.

fiq_375mtl_mance

Marguerite d’Youville, fondatrice des Soeurs grises, qui assura la survie de l’Hôpital général en 1747 et consacra sa vie à soigner les pauvres.

fiq_375mtl_youville

Nora Livingston, fondatrice de l’école de soins infirmiers de l’Hôpital général de Montréal en 1890, dont la réputation rayonnera longtemps bien au-delà de la ville

fiq_375mtl_livingston

Marie-Denise Lefèbvre, nommée directrice de l’Institut Marguerite-d’Youville en 1947 et figure incontournable des sciences infirmières.

fiq_375mtl_lefebvre

À propos de la FIQ

La Fédération représente près de 75 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes œuvrant dans les établissements publics québécois.

Luttes sociales, engagement central

Luttes sociales, engagement central

C’est sous le thème « Luttes sociales, engagement central » que se déroulait le 36e Congrès du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN) du 6 au 10 juin, au Palais des congrès de Montréal.

Upperkut fut impliquée tout au long du processus, de l’idéation de la thématique et du slogan à l’habillage visuel de l’événement, en passant par la création des pièces et des outils de communication.

« Ce fut un grand plaisir pour nous de collaborer avec l’équipe du CCMM-CSN », d’affirmer Annie Ferrand, conseillère chez Upperkut. « C’est une fierté d’avoir pu discuter et échanger avec des travailleuses sensibles et passionnées et d’avoir pu livrer une campagne fidèle à leurs valeurs et aux nôtres. »

À l’aide d’outils tels que des affiches, une vidéo d’animation, des cahiers, des sacs et des projections d’arrière-plan, le CCMM-CSN a ainsi pu établir un dialogue constructif et engagé avec ses délégué.e.s, visant à défendre les travailleuses et les travailleurs, ainsi qu’à proposer des solutions alternatives à la population face aux politiques d’austérité du gouvernement actuel.

À propos du CCMM-CSN
Le CCMM-CSN rassemble près de 100 000 travailleuses et travailleurs membres de la CSN de la région du Montréal métropolitain, de Laval et du Grand Nord oeuvrant dans tous les secteurs d’activités, tels la construction, la santé et les services sociaux, les communications, la métallurgie, la forêt, le papier, les services publics, l’éducation et le commerce, répartis dans près de 400 syndicats. Il a pour but de promouvoir les intérêts professionnels, économiques, sociaux, politiques et culturels des membres de ses syndicats affiliés de même que des personnes les plus démunies de notre société.

L’Office de consultation publique de Montréal – Agriculture urbaine

L’Office de consultation publique de Montréal – Agriculture urbaine

Lorsque le printemps arrive, des dizaines de milliers de Montréalais et Montréalaises se préparent à jardiner, parfois dans leur cour arrière, sur leur balcon, à leurs fenêtres, sur des toits d’hôtel ou de caisses populaires et même dans des espaces publics. Upperkut a été mandatée par l’OCPM pour développer des outils d’information destinés aux citoyens désirant participer à une consultation publique sur l’état de l’agriculture urbaine à Montréal.

Grâce à divers moyens web et imprimés, la démarche a rendu compte de la diversité des pratiques agricoles de la métropole et a permis aux Montréalais de prendre part à une gouvernance ouverte.

Créé en 2002 par la Ville de Montréal, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) est un organisme indépendant chargé de sonder la population sur des questions d’urbanisme et d’aménagement du territoire.

Le Quartier des Spectacles : McLaren, Mur à Mur

Le Quartier des Spectacles : McLaren, Mur à Mur

Norman McLaren a tout au long de sa carrière expérimenté et innové avec son moyen d’expression, le cinéma d’animation. Le Quartier des spectacles de Montréal et l’Office national du film du Canada (ONF) se sont associés pour souligner du 11 avril au 1er juin 2014 le 100e anniversaire de naissance de l’artiste en lui dédiant l’ensemble des façades de vidéoprojection du Quartier des spectacles de Montréal dans un parcours McLaren Mur à Mur.

Un anniversaire auquel Upperkut a participé en concevant deux vidéos à la demande du Quartier des spectacles de Montréal : la première, afin de générer une conversation autour de l’événement à venir, puis une seconde pour présenter les œuvres en contexte et témoigner de l’expérience participative du projet. «L’héritage de McLaren est fondateur dans notre façon d’aborder l’animation, d’affirmer Marc Hallé, directeur de studio chez Upperkut. Son œuvre est éminemment contemporaine.»

L’ensemble comporte deux volets : d’une part, trois oeuvres interactives créées par les Montréalais Kid Koala (en collaboration avec Hololabs), Theodore Ushev (en collaboration avec Iregular) et le studio Daily tous les jours; d’autre part, quatre films lauréats d’un concours international lancé à l’occasion de cet événement spécial.

Situé au cœur de la métropole, le Quartier des spectacles regroupe des espaces, où se produisent moult festivals et événements et où l’on présente des installations urbaines avant-gardistes. Creuset pour les nouvelles technologies multimédias, le Quartier des spectacles confère à la métropole ses lettres de noblesse dans le domaine.

Le Quartier des spectacles : pour vivre la rencontre avec la culture et toute son effervescence

Le Quartier des spectacles : pour vivre la rencontre avec la culture et toute son effervescence

Le Quartier des spectacles forme le cœur culturel de Montréal. Il réunit, dans 1 km2, plus de 80 lieux de diffusion culturelle, dont 30 salles de spectacle, 40 festivals et 8 places publiques animées. Chaque année, il attire des millions d’amateurs de culture, grâce à sa riche programmation intérieure et extérieure.

Upperkut a reçu le mandat de concevoir et produire les capsules promotionnelles visant à promouvoir les rentrée culturelle des dernières saisons.

«Le défi de ce projet consistait à présenter toute la richesse et l’éclectisme de l’extraordinaire programmation du Quartier, sans jamais perdre de vue l’inventivité qui anime notre client. Upperkut, qui place les nouvelles technologies de communication et l’art sous toutes ses formes au cœur de sa créativité, est fière de participer au rayonnement de Montréal à travers le Québec et partout dans le monde», de préciser Marc Hallé, directeur du studio, producteur et co-réalisateur des capsules.

Douze mois par année, à toute heure du jour, Montréalais et visiteurs affluent dans ses festivals et espaces publics. Allié à un cadre urbain unique et mis en lumière de façon audacieuse, le Quartier des spectacles est une destination incontournable pour vivre la rencontre avec la culture et toute son effervescence.

L’Office de consultation publique de Montréal – Wikicité

L’Office de consultation publique de Montréal – Wikicité

Upperkut a été mandatée par l’OCPM pour développer l’image de marque de Wikicité, un événement d’envergure sur l’engagement citoyen à l’ère numérique. En plus de concevoir le nom et de créer toute la plateforme graphique, l’équipe d’Upperkut a contribué à l’idéation, au développement stratégique et au déploiement de la marque sur plusieurs médias et supports.

Wikicité nous aura permis de réfléchir sur la valeur qu’ajoute l’utilisation du numérique en consultation publique ainsi que sur les opportunités et les défis qu’elle engendre. L’événement a aussi été l’occasion de partager nos expériences et de faire rayonner les ressources et savoir-faire locaux associés à la participation citoyenne à l’ère numérique. Pour un retour sur l’événement, cliquez ici !

Créé en 2002 par la Ville de Montréal, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) est un organisme indépendant chargé de sonder la population sur des questions d’urbanisme et d’aménagement du territoire.

L’Office de consultation publique de Montréal

L’Office de consultation publique de Montréal

Depuis quelques années déjà Upperkut collabore avec l’Office de consultation publique de Montréal pour développer les campagnes de communication pour les différentes consultations qu’elle avait mandat de mener.

Tout récemment, l’organisme a mandaté l’agence pour concevoir la plateforme de communication à l’occasion de son 10e anniversaire, puis de la décliner sur différents médias. «Nous sommes fiers d’œuvrer avec l’OCPM, car non seulement l’Office nous permet de réfléchir collectivement à de cruciaux enjeux urbains, mais il nous offre l’occasion de stimuler la participation démocratique. Un privilège pour une agence engagée comme la nôtre», affirme Serge Leathead, président d’Upperkut.

Au fil des ans, l’agence a créé les plateformes de communication pour les consultations portant sur l’avenir de Griffintown sous le thème «Regards sur l’avenir», sur l’avenir du Vieux-Montréal sous le thème « Faire du neuf avec le Vieux » et sur la place de l’agriculture urbaine avec le slogan «Montréal, un avenir à cultiver». Ces plateformes ont été déclinées en imprimés, annonces, dépliants, sites web, vidéos et événements.

Créé en 2002 par la Ville de Montréal, l’OCPM est un organisme indépendant chargé de sonder la population sur des questions d’urbanisme et d’aménagement du territoire.

VOIR ÉGALEMENT :

L’Office de consultation publique de Montréal – Wikicité

L’Office de consultation publique de Montréal – Agriculture urbaine

Upperkut et la STM sortent en famille

Upperkut signe la toute dernière vidéo Web de la STM pour introduire les nouvelles familles de services déployées en 2012. Cette nouvelle campagne de la STM vise à informer le public de la nouvelle classification des cinq familles d’autobus pour une compréhension simplifiée du réseau et des services offerts en fonction des besoins.

Cette capsule vidéo originale, 100% Montréal, présente les différents types de services offerts pour chaque clientèle visée. Utilisant différentes techniques d’animation incluant le collage, le stop motion et le découpage, le résultat est une capsule Web dynamique et… la ville de Montréal telle que vous ne l’avez jamais vue !

La vidéo sera diffusée sur Youtube et Facebook, puis, une offensive de diffusion sera amorcée sur le Web social au cours des prochains jours.

 

 

Sortie de la nouvelle saison des Grands Ballets Canadiens!

L’équipe d’Upperkut était présente, il y a deux semaines, au lancement de la nouvelle saison des Grands Ballets Canadiens de Montréal. Travaillant depuis déjà un an avec cette institution culturelle, l’équipe de la boîte de publicité était fière de participer à l’événement. Au programme : des classiques et des « révélations ».


 

Les Grands Ballets Canadiens lancent leur nouvelle programmation pour l’année 2011-2012. Une douzième année qui s’annonce diversifiée, puisque le directeur artistique Gradimir Pankov n’a pas chômé. Deux nouveautés sont notamment à l’honneur : les amateurs de danse pourront jouir visuellement de la fabuleuse histoire du Petit prince, d’Antoine de Saint-Exupéry, créée et entièrement réalisée par la Hollandaise Didy Veldman. Les fervents de sculptures pourront, quant à eux, admirer une Claudel et un Rodin modeler des corps en mouvement, tout en laissant émaner  leur passion hors du commun.

Pour une soirée complète, vous serez servis avec La soirée Stravinski du Belge Stijn Celis. Un diptyque conçu exclusivement pour la compagnie. Noces et Le sacrement du printemps sont les deux pièces tirées du répertoire du musicien Russe. Des œuvres majeures, qui laissent place à la créativité et à la sensibilité du chorégraphe.

S’il y a innovation, les classiques demeurent tels que le fameux Casse-Noisette de Fernand Nault  et Le lac des cygnes d’Igor Zelensky. Le tout se termine en 2012 avec Révélations un ballet mélangeant la danse africaine, le jazz, la danse moderne et le classique. De quoi plaire à un public avide de changement!

Rappelons qu’Upperkut est une agence de communication œuvrant dans les médias traditionnels et émergents. Son portfolio compte un bon nombre de clients, petits ou grands, touchant notamment au domaine des arts et de la culture.

 

Upperkut dans Infopresse !

Les bureaux d’Upperkut sont dans la dernière édition du magazine Infopresse (septembre 2010) ! Procurez vous le magazine ou venez nous rendre visite pour observer notre merveilleux espace de travail.

Si le design vous passionne, nous vous encourageons à y lire l’article qui reprend les propos du designer Jean de Lessard et du président-fondateur d’Upperkut, Serge Leathead. (suite…)