Fil de contenus

Les professionnelles en soins et la FIQ «ont leur quota»

Les professionnelles en soins et la FIQ «ont leur quota»

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (la FIQ) lance une nouvelle campagne publicitaire signée Upperkut, visant à sensibiliser à la situation dans le milieu de la santé et à la nécessité de mettre en place des ratios sécuritaires professionnelles en soins / patient.e.s.

Le slogan, «On a notre quota», reflète bien l’état d’esprit dans lequel se retrouvent trop de professionnelles en soins au Québec: elles sont à bout de souffle et à bout de nerfs. Elles en ont soupé des horaires de travail démesurés, ainsi que du trop grand nombre de patient.e.s qui sont à leur charge.

C’est pourquoi la FIQ a lancé un «Livre noir de la sécurité des soins» que les professionnelles en soins et la population sont appelées à consulter et auquel on peut ajouter son témoignage à l’adresse suivante : fiqsante.qc.ca/livre-noir

En plus d’être déclinée en divers outils imprimés et sur le site web de la FIQ, la campagne vivra à travers deux spots publicitaires vidéo. Dans les deux cas, l’agence Upperkut a souhaité traiter du sujet délicat des ratios dans le système de santé avec une touche d’humour et d’ironie, en comparant, à l’aide d’animations ludiques, la situation vécue par les professionnelles en soins, à celle de métiers à l’extérieur du système de santé, afin de souligner le caractère ridicule des exigences du gouvernement envers elles.

Les deux animations cèdent la place à une intervention de la présidente de la FIQ, Nancy Bédard, qui se demande: «Pourquoi accepter qu’une seule professionnelle en soins en CHSLD s’occupe de 175 patients en même temps? Pourquoi accepter qu’une professionnelle en soins soit forcée de travailler 14, 15 ou 16 heures en ligne?».

À l’aide de la campagne, la FIQ souhaite donc interpeler le ministre de la santé Gaétan Barrette en lui demandant de mettre en place des ratios et des horaires sécuritaires pour permettre aux professionnelles en soins de bien soigner les Québécoises et les Québécois.

Pour visionner le premier spot, cliquez ici!

À PROPOS DE LA FIQ

La Fédération représente près de 75 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes œuvrant dans les établissements publics québécois.

Bonne fête à Montréal et à ses pionnières en soins de santé!

Bonne fête à Montréal et à ses pionnières en soins de santé!

Dans le cadre du 375e de Montréal, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (la FIQ) a fait appel à l’agence Upperkut afin de rendre hommage aux pionnières des soins de santé qui ont marqué l’histoire de la métropole.

La campagne, qui visait à rappeler l’importance de l’implication des professionnelles en soins dans l’histoire de Montréal, a pu atteindre autant les Montréalais.e.s dans la rue que sur le web.

En effet, pour l’occasion, Upperkut a conçu quatre oriflammes installées en façade des bureaux de la FIQ, situés au cœur des célébrations du 375e anniversaire de la Ville de Montréal, autant à proximité du pont Jacques-Cartier, illuminé pour l’occasion, que du parcours de la course de Formule E.

Une microcampagne a également été déployée sur les médias sociaux afin d’honorer quatre personnalités incontournables et issues de périodes différentes de l’histoire de la ville.

La FIQ a donc rendu hommage aux pionnières suivantes :

Jeanne Mance, première infirmière laïque en Amérique du Nord et fondatrice de l’Hôtel-Dieu de Montréal en 1645.

fiq_375mtl_mance

Marguerite d’Youville, fondatrice des Soeurs grises, qui assura la survie de l’Hôpital général en 1747 et consacra sa vie à soigner les pauvres.

fiq_375mtl_youville

Nora Livingston, fondatrice de l’école de soins infirmiers de l’Hôpital général de Montréal en 1890, dont la réputation rayonnera longtemps bien au-delà de la ville

fiq_375mtl_livingston

Marie-Denise Lefèbvre, nommée directrice de l’Institut Marguerite-d’Youville en 1947 et figure incontournable des sciences infirmières.

fiq_375mtl_lefebvre

À propos de la FIQ

La Fédération représente près de 75 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes œuvrant dans les établissements publics québécois.