Léonce et Léna, huit soirs et c’est fini !

Dans le cadre de la programmation 2010-2011 et afin de promouvoir leur spectacle intitulé Léonce et Léna, les Grands Ballets Canadiens ont encore une fois fait appel à notre équipe créative et stratégique. C’est avec plaisir et exaltation que nous avons sauté sur l’occasion et relevé le défi : promouvoir un spectacle haut en couleur, mais à l’affiche pour huit soirs seulement.

L’équipe créative a alors imaginé une campagne basée sur les dualités présentes dans le monde imaginaire de Léonce et Léna, amoureux passionnés originaires de deux villes ennemies depuis toujours. Le spectacle se démarque autant par son aspect théâtral que par sa danse. Pour cette satire politique, utiliser la simple conjonction «et» paraissait alors inévitable : Léonce et Léna, Comédie et Ironie, Sens et Non-sens, Politique et Passion, Réalité et Fantasme, Désir et Devoir, Danse et Théâtre. Huit soirs seulement et c’est fini…

Afin de mettre en image le concept et les idées, la boîte de production La Guérilla, notre compagnie sœur et notre complice dans nos projets vidéos, a utilisé la musique originale de cette œuvre créée par Christian Spuck. Résultat : un spot télé simple, efficace et tout en musique, qu’on a pu voir sur Radio-Canada, Art Tv, le réseau anglophone CTV, ainsi que sur les écrans des cinémas Guzzo. La campagne a également été déployée en bandeaux Web et en publicités imprimées pour les journaux montréalais tels que les quotidiens La Presse, The Gazette et Le Devoir ainsi que l’hebdomadaire Le Voir et le magazine mensuel Nightlife. Nous avons pu compter sur les Lumiquais (réseau STM) en terme d’affichage extérieur. Léonce et Léna, Créativité et stratégie !

Direction de la création : Serge Leathead
Conception : Robert Lebeuf
Production : Les Productions La Guérilla
Réalisation : Kara Blake

 

Direction de la création : Serge Leathead
Conception : Robert Lebeuf
Direction artistique : Marc Hallé