L’Itinéraire, c’est bien plus qu’un magazine !

C’est sous le thème « L’Itinéraire, c’est bien plus qu’un magazine » que le groupe communautaire L’Itinéraire lance sa toute nouvelle campagne de sensibilisation, créée et produite par l’agence Upperkut.

Avec cette campagne d’affichage, L’Itinéraire souhaite rejoindre le grand public afin de faire connaître les nombreux services offerts par l’organisme sans but lucratif. Selon sa directrice générale, Christine Richard : « L’organisme sert de levier pour les gens. On offre une panoplie de services pour aider une personne à se reprendre en main elle-même. »

« Tout le monde a déjà croisé un camelot et même acheté le magazine qui est notre outil de base. », explique Duffay Romano, chef des opérations et ressources humaines de L’Itinéraire. « Mais on est plus qu’un magazine. L’Itinéraire, c’est aussi de l’entrepreneuriat social, de l’accès au logement, de la sécurité alimentaire, des programmes de formation et du soutien au revenu. À L’Itinéraire, on a une approche globale de solutions et d’espoir. »

Pour Marc Desnoyers, directeur du groupe service-conseil chez Upperkut, l’agence était toute désignée pour porter à terme cette campagne : « Nous sommes une entreprise engagée et nous n’avons jamais hésité à nous associer à des causes qui nous tiennent à cœur. On espère évidemment qu’avec cette campagne, le public donnera généreusement à L’Itinéraire. »

La campagne, déclinée en panneaux rétro-éclairés et en panneaux imprimés, est déployée dans la grande région de Montréal et ses environs.

Pour écouter la capsule vidéo sur la campagne, cliquez ici.

Pour faire un don : itineraire.ca/faire-un-don

À propos de L’Itinéraire

Le Groupe communautaire L’Itinéraire est une entreprise sociale qui offre des solutions aux individus qui souhaitent évoluer en société, et qui ont la volonté d’entreprendre des projets d’affaires à échelle humaine. L’Itinéraire responsabilise ces personnes et les aide à développer leur pouvoir d’agir sur leur condition financière et sociale par leur implication dans des projets d’économie sociale. Les participants à nos programmes sont des personnes vulnérables, soit des hommes et des femmes, jeunes ou âgés, à faible revenu ou sans emploi, vivant notamment en situation d’isolement social, de maladie mentale ou de dépendance.