Fil de contenus

Le temps supplémentaire obligatoire (TSO) ne prend pas de vacances

Le temps supplémentaire obligatoire (TSO) ne prend pas de vacances

Une offensive estivale pour sensibiliser la population à la réalité des professionnelles en soins, signée upperkut.

La Fédération Interprofessionnelle de la Santé du Québec (FIQ) a lancé, en collaboration avec l’agence upperkut, une campagne de sensibilisation web qui montre les effets qu’a le recours au TSO dans le quotidien des professionnelles en soins du Québec.

«Nos membres sont épuisées. On parle de TSO depuis plusieurs années, et rien ne semble changer. Le 8 avril dernier, nous avons tenu une journée nationale de mobilisation, et rien n’a encore bougé. On veut donc profiter de l’été pour maintenir la pression et parler directement à la population, afin qu’elle comprenne et qu’elle appuie nos démarches pour mettre fin au TSO. Le TSO, ça a assez duré!», plaide Hugo Desgens, conseiller syndical à la FIQ et responsable de la campagne.

Cette campagne de sensibilisation populaire vise à faire pression sur le gouvernement du Québec afin qu’il respecte ses engagements envers les professionnelles en soins. Elle s’ajoute aux activités de mobilisation que la FIQ mène sur le terrain avec ses équipes locales tout au long de l’été.

«En misant sur cinq situations bien concrètes issues du quotidien des professionnelles en soins, notre objectif est de toucher les citoyens et les citoyennes et les faire réagir. Ce que les professionnelles en soins subissent au quotidien est innaceptable!», explique Marc Desnoyers, directeur du compte à l’agence.

Les cinq situations qui sont illustrées concernent les animaux de compagnie, les activités sportives des enfants, la présence familiale auprès des poupons, la décision d’avoir des enfants et la vie de couple.

La campagne se déploie en visuels statiques et animées sur Facebook, Instagram et en bannières programmatiques sur différents sites web partout au Québec.

À PROPOS DE LA FIQ
La FIQ est une organisation syndicale qui compte près de 76 000 membres infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques œuvrant dans les établissements de santé aux quatre coins du Québec. La FIQ est une organisation féministe, composée à plus de 90 % de femmes, vouée à la défense de ses membres, mais également à celle des patient-e-s et du réseau public de santé.

Fondaction. C’est REERement donner du sens à l’argent.

Fondaction. C’est REERement donner du sens à l’argent.

Pour une deuxième année consécutive, Fondaction et Upperkut lancent la campagne «Fondaction. C’est REERement donner du sens à l’argent.» Cette campagne s’adresse tout particulièrement aux milléniaux, qui veulent en avoir pour leurs valeurs sociales, écologiques et humaines. L’association de cette génération avec Fondaction est naturelle. Nous partageons les mêmes idéaux, basés sur le développement humain, durable et économique. La période de cotisation qui s’ouvre est une occasion pour les jeunes travailleurs et travailleuses de faire confiance à une institution qui leur ressemble.

Cette année, la campagne prend un visage plus humain, incarné. Sur le site web, des jeunes travailleurs et travailleuses peuvent être aperçu.e.s, bien en évidence. Le but? Attirer l’attention de la jeune génération sur l’investissement durable et responsable, incarné par Fondaction, et augmenter la notoriété de l’institution.

Preuve que la précédente campagne a bien fonctionné, Fondaction a dû mettre fin à la période de cotisation aux REER prématurément, ayant obtenu le montant maximal permis par la loi plus tôt que prévu. C’est une preuve de confiance envers Fondaction, qui contribue à faire croître les PME et les régions d’ici, à l’aide de ses cotisants.

À PROPOS DE FONDACTION
Depuis le début de ses activités en 1996, Fondaction a la conviction qu’il est nécessaire de faire les choses autrement dans le monde de la finance et des affaires.

Créé à l’initiative de la CSN, Fondaction aide les Québécoises et les Québécois à préparer leur retraite en offrant un REER accessible. L’épargne recueillie est investie dans les PME d’ici. Fondaction permet donc de créer et maintenir des emplois de qualité tout en contribuant à une économie plus performante, plus équitable et plus verte.

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension passe au 30 km/h

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension passe au 30 km/h

Si vous avez circulé dans l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension ces derniers mois, vous aurez sans doute aperçu une campagne publicitaire, conçue par Upperkut, qui rappelle aux automobilistes de ne pas dépasser les 30 km/h dans les rues du quartier. Cette campagne, visible entre autres dans les abribus et sur certains panneaux d’affichages électroniques du quartier, présente un odomètre qui ne dépasse pas la nouvelle limite de vitesse de 30 km/h. Les réseaux sociaux ont également été mobilisés et des bannières web ont été produites.

«On sait que les élu.e.s de la Ville de Montréal, et tout particulièrement celles et ceux de l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, font de la sécurité des piétons et des cyclistes une priorité, tout en préservant la mobilité. L’objectif est de réduire à zéro le nombre de victimes d’accidents graves ou mortels dans le quartier. La campagne que nous avons élaborée devrait contribuer à sensibiliser les usagers du réseau routier et amener un changement de comportement. On ne transige pas avec la sécurité des personnes les plus vulnérables», explique Marc Desnoyers, directeur du compte à l’agence.

La campagne «Dans MHM, ça torche!» remporte une plume d’excellence au gala de l’Association des communicateurs municipaux du Québec

La campagne «Dans MHM, ça torche!» remporte une plume d’excellence au gala de l’Association des communicateurs municipaux du Québec

Le jeudi 30 mai dernier avait lieu à Saguenay le gala des plumes d’excellence, organisé par l’Association des communicateurs municipaux du Québec. Lors de cette soirée festive, la campagne «Dans MHM, ça torche!», conçue par l’agence Upperkut pour le compte de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, a remporté une plume d’excellence dans la catégorie «campagne comportementale».

Lancée lors du Torchefest, l’initiative au ton décomplexé et direct a été diffusée par une campagne d’affichage terrain ainsi que par une offensive numérique conçue par le Studio Alkalime mettant en vedette l’humoriste Rosalie Vaillancourt. Trois messages prioritaires visant à influencer les comportements des citoyens ont été portées aux quatre coins de l’arrondissement:

Dans MHM, on est propres en chien! 
On ramasse toujours les crottes de pitou

Dans MHM, on est s’a coche!
 On respecte l’horaire des collectes

Dans MHM, on n’est pas trash! 
On garde nos ordures ménagères pour le jour de la collecte

Les résultats ont été probants: le taux de notoriété de la campagne s’élève à 63%, 94% des répondants l’associe au fait que la propreté est l’affaire de tous et, point culminant, 66% des citoyens estiment que leur quartier est maintenant plus propre.

«Faire de la création engagée et livrer des résultats engageants. C’est notre mission d’entreprise et nous sommes bien fiers de voir qu’une campagne comme Dans MHM, ça torche! ait pu le démontrer de manière aussi éloquente», conclut Marc Desnoyers, directeur du compte à l’agence..

À PROPOS DU GALA DES PLUMES D’EXCELLENCE
Le concours des Plumes d’excellence est un concours annuel qui encourage et met sous les projecteurs les réalisations des communicateurs municipaux et paramunicipaux à travers le Québec. Il a pour objectif de reconnaître le professionnalisme des membres, de promouvoir les meilleurs réalisations et de favoriser l’essor de la profession.

Priorité à la maternelle 4 ans, en milieu défavorisé.

Priorité à la maternelle 4 ans, en milieu défavorisé.

La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) a lancé un spot, signé Upperkut, dans le cadre de sa campagne visant à sensibiliser la population et les élus de l’Assemblée nationale quant à l’importance de prioriser les milieux défavorisés pour l’instauration de nouvelles classes de maternelle 4 ans. 

Au cœur de la campagne, on trouve un spot qui nous présente le quotidien d’une mère et de son fils. En contrepoids, on entend un annonceur nous exposer les différents coûts qui rendent peu accessibles les services de gardes aux enfants en milieu défavorisé.

Ce spot est diffusé à la télévision et sur le web.

«Nous avons choisi de mettre des visages sur les personnes qui gagneraient le plus si le gouvernement priorisait les milieux défavorisés avec les nouvelles classes de maternelle 4 ans. Le ton du spot n’est pas dénonciateur ; il est tout simplement 
humain», explique Marc Desnoyers, directeur du compte à l’agence. 

Alors que le gouvernement souhaite déployer les classes de maternelle 4 ans de manière universelle, la FAE soutient plutôt qu’il faut poursuivre le déploiement des classes de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé, là où se trouve une forte proportion d’enfants vulnérables. Ce spot, ainsi que les prises de position publiques de la FAE qui s’en sont ensuivies, mettent la table pour en arriver à une véritable politique publique pour le mieux-être des enfants québécois.

Pour visionner le spot, cliquez ici.

À PROPOS DE LA FAE
La FAE regroupe neuf syndicats qui représentent plus de 44 000 enseignantes et enseignants du préscolaire, du primaire, du secondaire, de l’enseignement en milieu carcéral, de la formation professionnelle, de l’éducation des adultes et le personnel scolaire des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier, ainsi qu’un millier de membres de l’Association de personnes retraitées de la FAE (APRFAE). Elle est présente dans sept régions : Montréal, Laval, Québec et Outaouais, dans lesquelles se trouvent les quatre plus grands pôles urbains du Québec, ainsi que dans les Laurentides, l’Estrie et la Montérégie.

«Ta libido, pas au boulot»: Upperkut et Au bas de l’échelle contre le harcèlement sexuel au travail

«Ta libido, pas au boulot»: Upperkut et Au bas de l’échelle contre le harcèlement sexuel au travail

Au bas de l’échelle, un organisme de défense des personnes non syndiquées, a fait appel à l’agence Upperkut pour réaliser une campagne sur le harcèlement sexuel au travail. Le slogan retenu pour cette campagne sensible, «Ta libido, pas au boulot», est direct et, surtout, facile à retenir. Upperkut et Au bas de l’échelle souhaitent que ce slogan devienne un mot d’ordre dans les milieux de travail. Qu’il se répande et devienne un réflexe lorsque l’on observe un comportement déplacé.

L’objectif visé est aussi de provoquer des discussions. Le harcèlement sexuel au travail est certes de plus en plus discuté, mais demeure tout de même largement tabou pour plusieurs personnes, qu’elles soient employées ou employeur. Afin de bien outiller les milieux de travail, Upperkut et Au bas de l’échelle ont élaboré une trousse au visuel accrocheur permettant de bien identifier et définir les comportements vexatoires, les obligations de l’employeur et les recours juridiques pour les victimes. Cette trousse sera distribuée largement au cours des prochaines semaines. Une campagne d’affichage massive est également en cours dans les usines, bureaux, entreprises de service, etc.

Notons qu’Upperkut est un partenaire financier de cette campagne, en collaboration avec la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et de Centraide du Grand Montréal.

À PROPOS DE AU BAS DE L’ÉCHELLE
Au bas de l’échelle est un groupe d’éducation populaire et de défense des droits des travailleuses et travailleurs non syndiqués qui a été fondé en 1975. Organisme à but non lucratif, Au bas de l’échelle est financé par Centraide, par différents ministères, par des dons et par les cotisations de ses membres.

8 mars – Journée internationale du droit des femmes

8 mars – Journée internationale du droit des femmes

Pour une 4e année, Upperkut signe le visuel de la Journée internationale des droits des femmes, sous la direction artistique de Sara Dubost-Délis.

Cette année marque la première fois où le Collectif 8 mars ajoute la mention «droit des femmes» au titre de la journée, auparavant nommée «Journée internationale des femmes». Ainsi, la conception retenue évoque davantage le caractère revendicateur de cette journée.

La ligne «Le respect, ça se manifeste» appelle les femmes à l’action, et les incite à poursuivre leurs luttes dans l’atteinte de l’égalité. La ligne est tout indiquée pour la journée du 8 mars, plusieurs manifestations ont lieu partout au Québec pour souligner la journée et pour faire avancer les revendications du Collectif.

Le mot manifeste prend également tout son sens au verso de l’affiche, puisqu’on y retrouve un manifeste pour le 8 mars.

L’élément visuel retenu, le poing combiné au symbole universel féministe, rappelle à son tour l’aspect revendicateur de la journée. Comme l’indique Sara Dubost-Délis: «Nous avons travaillé la texture de l’affiche pour la rendre vivante, comme si quelqu’un l’avait collée dans la rue. Cela accentue l’aspect manifestation du visuel.»

Le visuel produit compte de nombreuses déclinaisons: affiches, bannières, épinglettes, visuels pour les réseaux sociaux. Ces multiples déclinaisons, combinées à l’importance du Collectif 8 mars au Québec donnent une portée importante à la campagne et lui assurent une présence importante dans le paysage visuel québécois, tant dans l’espace physique que numérique.

À propos du Collectif 8 mars

Le Collectif 8 mars représente plus de 700 000 femmes au Québec. Il est formé de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), de la Fédération des femmes du Québec (FFQ), de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ).

Un magazine qui fait une réelle différence depuis 25 ans

Un magazine qui fait une réelle différence depuis 25 ans

Dans le cadre du 25e anniversaire du magazine, le groupe communautaire L’Itinéraire lance une toute nouvelle vidéo publicitaire, signée Upperkut. Diffusée lors des matchs de la Coupe Charade du Théâtre de la LNI au Club Soda, la capsule est également présentée sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention du grand public sur la raison d’être du magazine, le travail des camelots ainsi que la mission de l’organisme.

«C’est une année importante pour le magazine L’Itinéraire, souligne le directeur général de l’organisme Luc Desjardins. Le message principal de la vidéo brille par sa clarté: acheter un magazine L’Itinéraire, ça aide à changer des vies pour vrai. Les citoyennes et les citoyens ont ce pouvoir-là. À chaque fois, c’est le camelot qui en sort gagnant. On est bien fiers du travail accompli par le magazine jusqu’ici et on veut que ça continue pour les 25 et même les 50 prochaines années. On fait une différence dans la vie des gens comme Jean-Claude Nault, Lynn Champagne, Isabelle Raymond et Samir Halaimia, tous camelots à L’Itinéraire, et qui se sont d’ailleurs prêtés au jeu pour la capsule vidéo.»

«J’ai beaucoup aimé l’expérience. Les gens d’Upperkut nous ont traité comme de vraies vedettes, souligne Isabelle, camelot à la station Jolicoeur. Je suis fière du résultat et je trouve que c’est une belle visibilité pour L’Itinéraire.»

Une production signée Upperkut
Élizabeth Brosseau, gestionnaire de projet chez Upperkut, rappelle que l’alliance avec L’Itinéraire est naturelle et s’inscrit en continuité du partenariat déjà amorcé: «Ici, chez nous, tout le monde veut contribuer à soutenir la mission de l’organisme. On a fait le choix de réaliser une vidéo avec une légère touche humoristique, pour bien situer la vocation sociale qu’offre le magazine L’Itinéraire par rapport à toutes les autres publications dites plus légères qui existent dans le marché des revues. L’objectif était de mettre l’accent sur la vocation à échelle humaine de l’organisme. Ça fait 25 ans que le magazine fait une réelle différence chez les personnes en situation de précarité, et on veut que ça continue.»

La capsule publicitaire est diffusée du 11 février au 13 mai 2019 lors des matchs de la LNI et est mise de l’avant sur les réseaux sociaux de L’Itinéraire. La capsule est également disponible YouTube.

À propos de L’Itinéraire
Le groupe communautaire L’Itinéraire s’est donné pour mission d’accompagner des personnes marginalisées, exclues du marché traditionnel du travail, ayant connu l’itinérance, la dépendance ou souffrant de problèmes de santé mentale. Au fil des ans, environ 2500 personnes ont amélioré leur qualité de vie par la rédaction et la vente du magazine de rue montréalais.

Passez à l’Est avec le CIUSSS!

Passez à l’Est avec le CIUSSS!

Afin de recruter de nouveaux talents au sein de son équipe, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal lance une nouvelle campagne publicitaire, signée par l’agence Upperkut. La campagne cherche à développer la marque employeur du CIUSSS en présentant son territoire, soit celui de l’Est de l’Île de Montréal, comme un milieu de vie agréable et stimulant. Avec ses 15 000 employés, le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal est le plus grand employeur de cette région de l’agglomération montréalaise.

Sylvia Provost, directrice des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques au CIUSSS, explique le choix du message pour la campagne de recrutement:
«La pénurie de main d’œuvre est une réalité qui affecte de nombreux employeurs, et c’est particulièrement vrai dans le domaine de la santé. On s’est donc posé la question: qu’est-ce qui nous différencie des autres employeurs? La réponse: le milieu de vie dans lequel on évolue. L’Est de Montréal est composé de quartiers paisibles et à échelle humaine.»

Le slogan retenu, «Passez à l’Est», fait directement référence à cet argument géographique. Serge Leathead, qui a dirigé la création pour la campagne, précise: «le slogan et le visuel moteur de la campagne devait faire comprendre simplement et rapidement que plus de 2 000 emplois sont disponibles, maintenant, dans l’Est de l’île. Nous avons opté pour un clin d’œil humoristique, une référence à l’époque de la Guerre froide, pour capter l’attention du grand public. L’Est est trop souvent négligée dans les conversations portant sur les quartiers de Montréal où il fait bon vivre ; on a donc voulu jouer sur cette perception pour inciter à la réflexion et à la discussion auprès du 
public cible».

La campagne, lancée le 14 janvier 2019, sera diffusée sur le web, en affichage extérieur, dans les transports en commun ainsi que dans certains établissements d’enseignement ciblés. Elle sera visible dans l’Est de Montréal ainsi que dans certaines municipalités de la rive-nord et de la rive-sud de Montréal.

À PROPOS DU CIUSSS DE L’EST-DE-L’ÎLE-DE-MONTRÉAL

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est compte 43 points de services à Montréal et rassemble les établissements suivants:

  • CSSS de la Pointe-de-l’Île
  • CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel
  • CSSS Lucille-Teasdale – CHSLD Polonais Marie-Curie-Sklodowska (anciennement Institut Canadien-Polonais du Bien-Être Inc.)
  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont
  • Hôpital Santa Cabrini Ospedale
  • Institut universitaire en santé mentale de Montréal

 

Le CIUSSS exploite également les missions suivantes sur son territoire:

  • Centre de santé et de services sociaux
  • Centre hospitalier de soins généraux et spécialisés
  • Centre hospitalier de soins psychiatriques (mission régionale)
  • Centre d’hébergement de soins de longue durée
Continuons de nous battre pour nos conditions de travail, pour nos élèves et pour l’école publique.

Continuons de nous battre pour nos conditions de travail, pour nos élèves et pour l’école publique.

La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) lance un nouveau message publicitaire, signé par l’agence Upperkut, qui vise à valoriser la profession enseignante. La campagne cherche à démontrer la grande résilience dont les profs font preuve dans l’exercice de leurs fonctions. Elle utilise la métaphore de l’arène de boxe afin d’illustrer les durs coups qui leur sont portés depuis plusieurs années.

«Le spot publicitaire présente une enseignante seule dans l’arène. Elle résiste aux critiques qu’elle reçoit à l’endroit de son travail, tout en restant debout, fière, digne et solide, comme tous les profs du Québec», explique Marc Desnoyers, directeur du compte à l’agence.

«Les enseignantes et les enseignants mènent, jour après jour, un inlassable combat pour donner une éducation de grande qualité aux jeunes du Québec. Avec cette campagne, nous tendons la main à la population pour lui demander d’appuyer les profs dans leur lutte pour des conditions de travail plus justes», précise Sylvain Mallette, président de la FAE.

Upperkut signe la conception et la production du message télé. La campagne sera diffusée en janvier à la télévision ainsi que sur le web.

Vous pouvez visionner la vidéo ici.

À PROPOS DE LA FAE

La FAE regroupe huit syndicats qui représentent près de 38 000 enseignantes et enseignants du préscolaire, du primaire, du secondaire, de l’enseignement en milieu carcéral, de la formation professionnelle, de l’éducation des adultes et le personnel scolaire des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier, ainsi qu’un millier de membres de l’Association de personnes retraitées de la FAE (APRFAE).

Suivez le courant. Passez à la voiture électrique!

Suivez le courant. Passez à la voiture électrique!

C’est sous le thème «Suivez le courant. Passez à la voiture électrique!» qu’Équiterre a lancé sa campagne de promotion de la voiture électrique et des Rendez-vous branchés 2018. La conception et le placement média de la campagne ont été confiés à l’agence Upperkut.

L’agence avait comme mandat de créer une plateforme de communication publicitaire permettant à Équiterre de cibler différents types d’automobilistes afin de les inciter à faire le choix de la voiture électrique.

«L’objectif était de montrer la diversité de l’offre en transport automobile électrique, afin que différentes clientèles se sentent interpellées, pour différentes raisons», a précisé Marc Desnoyers, directeur du compte à l’agence.

Trois sous-messages spécifiques ont donc été développés dans le cadre de la campagne:

Pour les automobilistes qui utilisent leur voiture pour travailler et qui perdent beaucoup de temps dans le trafic: «Gazé des bouchons de circulation? Passe à la voiture électrique et prends la voie réservée!»

Equiterre_rvbranches_carre1

Pour les automobilistes qui trouvent que le prix de l’essence prend trop de place dans leur budget: «Tanné de brûler ton budget en essence? Passe à l’électrique.»

Equiterre_rvbranches_carre2

Pour les automobilistes qui en ont assez d’envoyer une trop grande partie de leur budget aux compagnies pétrolières: «T’as ton voyage d’engraisser les pétrolières? Passe à l’électrique!»

Equiterre_rvbranches_carre3

La campagne est diffusée à la radio, ainsi que sur le web et les médias sociaux.

Les deux spots radios mettent en vedette la porte-parole des Rendez-vous branchés, Christine Beaulieu. Diffusés aux heures de grande écoute sur une période de quatre semaines, les spots s’arriment aux messages développés sur le web et s’adressent directement aux automobilistes dans leur voiture.

Des bannières et animations vidéo diffusées via Google et Facebook mènent à la page promotionnelle du site web d’Équiterre et également à un concours, développé par Équiterre en partenariat avec Radio-Canada.

«Avec cette campagne, nous pensons qu’Équiterre sera en mesure de rendre la voiture électrique plus attrayante pour des catégories d’automobilistes qui, par le passé, ont été moins enclines à faire ce choix», a pour sa part conclu Ryan Worms, directeur des communications chez Équiterre.

 

Fondaction lance une campagne REEREMENT surprenante!

Fondaction lance une campagne REEREMENT surprenante!

C’est sous le thème «Fondaction. C’est REEREMENT donner du sens à l’argent.» que Fondaction lance sa toute nouvelle campagne signée Upperkut.

La campagne, qui sera déployée à l’échelle nationale au cours de l’été, vise à hausser la notoriété de Fondaction auprès du grand public: «Nous cherchions par cette campagne à mieux nous faire connaitre auprès des Québécois et Québécoises, à nous positionner dans la catégorie des REER et à affirmer nos valeurs, qui constituent également notre élément différentiateur» d’expliquer Catherine Cadieux, Conseillère commercialisation chez Fondaction.

Upperkut a dû relever un défi tout particulier, soit celui de promouvoir les valeurs sociales de l’organisation tout en mettant de l’avant le REER à Fondaction. «Le travail fut relativement aisé dans la mesure où ces valeurs sont solidement ancrées dans l’ADN de la marque. Pour Fondaction, le développement durable n’est pas une option, c’est sa raison d’être, et ce, depuis sa naissance, il y a plus de vingt ans» de préciser Serge Leathead, président de l’agence Upperkut. «Les valeurs de Fondaction sont réelles et parlent tout naturellement à un public de plus en plus grand qui croit qu’il est possible d’investir de façon à la fois performante, locale, équitable et verte.»

«Notre fonds soutient les entreprises de partout au Québec; crée des emplois de qualité et soutient les femmes entrepreneures; et s’engage dans la lutte aux changements climatiques.», souligne Julien Lampron, Directeur Affaires Publiques chez Fondaction, à propos du seul REER qui offre en plus 35% en crédits d’impôt.

La campagne sera déclinée en radio, en affichage ainsi que sur le web et les médias sociaux, incluant sur YouTube, et ce, partout à travers le Québec.

À PROPOS DE FONDACTION

Depuis le début de ses activités en 1996, Fondaction a la conviction qu’il est nécessaire de faire les choses autrement dans le monde de la finance et des affaires.

Créé à l’initiative de la CSN, Fondaction aide les Québécoises et les Québécois à préparer leur retraite en offrant un REER accessible. L’épargne recueillie est investie dans les PME d’ici. Fondaction permet donc de créer et maintenir des emplois de qualité tout en contribuant à une économie plus performante, plus équitable et plus verte.

Les professionnelles en soins et la FIQ «ont leur quota»

Les professionnelles en soins et la FIQ «ont leur quota»

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (la FIQ) lance une nouvelle campagne publicitaire signée Upperkut, visant à sensibiliser à la situation dans le milieu de la santé et à la nécessité de mettre en place des ratios sécuritaires professionnelles en soins / patient.e.s.

Le slogan, «On a notre quota», reflète bien l’état d’esprit dans lequel se retrouvent trop de professionnelles en soins au Québec: elles sont à bout de souffle et à bout de nerfs. Elles en ont soupé des horaires de travail démesurés, ainsi que du trop grand nombre de patient.e.s qui sont à leur charge.

C’est pourquoi la FIQ a lancé un «Livre noir de la sécurité des soins» que les professionnelles en soins et la population sont appelées à consulter et auquel on peut ajouter son témoignage à l’adresse suivante : fiqsante.qc.ca/livre-noir

En plus d’être déclinée en divers outils imprimés et sur le site web de la FIQ, la campagne vivra à travers deux spots publicitaires vidéo. Dans les deux cas, l’agence Upperkut a souhaité traiter du sujet délicat des ratios dans le système de santé avec une touche d’humour et d’ironie, en comparant, à l’aide d’animations ludiques, la situation vécue par les professionnelles en soins, à celle de métiers à l’extérieur du système de santé, afin de souligner le caractère ridicule des exigences du gouvernement envers elles.

Les deux animations cèdent la place à une intervention de la présidente de la FIQ, Nancy Bédard, qui se demande: «Pourquoi accepter qu’une seule professionnelle en soins en CHSLD s’occupe de 175 patients en même temps? Pourquoi accepter qu’une professionnelle en soins soit forcée de travailler 14, 15 ou 16 heures en ligne?».

À l’aide de la campagne, la FIQ souhaite donc interpeler le ministre de la santé Gaétan Barrette en lui demandant de mettre en place des ratios et des horaires sécuritaires pour permettre aux professionnelles en soins de bien soigner les Québécoises et les Québécois.

Pour visionner le premier spot, cliquez ici!

À PROPOS DE LA FIQ

La Fédération représente près de 75 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes œuvrant dans les établissements publics québécois.

Upperkut félicite l’homme de la situation

Upperkut félicite l’homme de la situation

L’élection de Valérie Plante comme première mairesse de Montréal, vient conclure une campagne électorale historique pour la cheffe de Projet Montréal. Upperkut est fière d’avoir pu œuvrer sur une campagne déterminante en collaboration avec Madame Plante et son parti.

Toute l’équipe chez Upperkut désire remercier «l’homme de la situation» de lui avoir accordé sa confiance du début à la fin.

UK-ProjetMtl_situation1

De «L’homme de la situation» en affichage sauvage, jusqu’à l’affichage thématique de campagne, en passant par des pièces destinées aux médias sociaux comme la vidéo «Kône-o-rama», Upperkut aura eu la chance de créer à partir d’une réflexion stratégique ancrée dans des données concrètes et dans les préoccupations des Montréalais et Montréalaises, tout en faisant preuve d’humour et d’originalité.

«Nous avons pu travailler sur des sujets concrets et des idées inspirantes, tout en faisant preuve d’humour et d’originalité, et nous croyons que cela a pu contribuer à faire une différence.», d’expliquer Marc Desnoyers, président du groupe-conseil chez Upperkut. «Grâce à cela et grâce à la relation de confiance avec le client, nous avons eu la preuve que l’audace peut donner de beaux résultats!»

À propos de Projet Montréal

Projet Montréal propose aux Montréalais.e.s d’innover afin de créer des milieux de vie familiaux dynamiques et diversifiés. Sa vision est basée sur le développement durable, la saine gestion des finances publiques, des services efficaces et de qualité ainsi qu’une participation citoyenne accrue dans la vie démocratique.

Le parti compte présentement sur 35 élu.e.s siégeant au conseil municipal et dans les arrondissements, et forme la majorité à l’Hôtel de Ville. Projet Montréal est dirigé par Valérie Plante, conseillère de ville du district de Sainte-Marie et mairesse depuis le 5 novembre 2017.

À votre santé!

À votre santé!

Équiterre lance sa campagne de promotion des paniers bio 2016 «À votre santé!»

Équiterre lance sa 20e saison des paniers bio du réseau des fermiers de famille. L’organisme a choisi l’agence Upperkut pour créer, produire et déployer sa toute nouvelle campagne.

Depuis 1996, les fermiers de famille d’Équiterre s’occupent de la santé de la population québécoise et c’est maintenant plus de 122 fermes qui nourrissent près de 45 000 personnes à travers 16 000 abonnements et 600 points de livraison partout au Québec!

Selon Isabelle Joncas, chargée de projet Paniers bio chez Équiterre, « cette année, 19 nouvelles fermes joignent le réseau des fermiers de famille! C’est le double du nombre de nouvelles fermes qu’a accueilli le réseau ces dernières années. Ce nombre témoigne que la formule est une voie d’avenir pour de plus en plus de jeunes maraîchers! »

Pour Marc Desnoyers, directeur du compte chez Upperkut, le défi consiste à rejoindre une clientèle qui n’est pas la communauté traditionnelle d’Équiterre. « Nous parlons à un public de plus en plus large. Cette tendance n’est plus un phénomène de niche. Plus d’un Québécois sur deux consomme des produits bio et 93% d’entre eux consomment des fruits et légumes bio. Cette année, notre campagne misera sur le plaisir de consommer des légumes et fruits bio. »

Pour profiter du plaisir d’une alimentation saine cet été, il suffit de trouver, sur paniersbio.org, le point de livraison le plus près de chez soi ou de son travail, puis de s’abonner directement auprès de la ferme qui dessert cet endroit. On paie à l’avance pour son engagement saisonnier et ensuite, le fermier nous confirme la date de la première livraison. Les inscriptions sont maintenant ouvertes et dureront jusqu’à ce que les fermiers de famille d’Équiterre affichent complet. Faites vite!

À propos d’Équiterre

Équiterre est un organisme à but non lucratif regroupant plus de 17 000 membres. Sa mission est de contribuer à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires.

Par son action, Équiterre veut porter l’attention sur les aspects fondamentaux de la vie. Manger, se transporter, habiter, jardiner et consommer : des besoins vitaux, mais aussi des moyens à la portée de chacun pour agir de façon responsable et changer le monde un geste à la fois.

Un nouveau site pour la FTQ

Un nouveau site pour la FTQ

Upperkut a été mandatée pour revoir entièrement le site web de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

L’agence a donc collaboré à la refonte afin de mieux servir les 600 000 membres de la Fédération.

Depuis le lancement du nouveau portail, la FTQ peut maintenant communiquer plus efficacement et s’adapter à tous les types d’appareils utilisés par les visiteurs, qu’il s’agisse d’ordinateurs, de tablettes ou de téléphones intelligents.

Le nouveau site se devait de mieux représenter tous les éléments qui composent la FTQ, accorde une part importante au contenu provenant des conseils régionaux et des syndicats affiliés.
L’outil, qui est optimisé pour les moteurs de recherche et pour le partage sur les médias sociaux, a d’ailleurs été conçu dans l’optique de permettre aux différents administrateurs de tous les sites associés à ftq.qc.ca de gérer facilement leurs données et leurs publications de façon autonome et sécuritaire.

Tant par son design que par son architecture, ce nouveau site a pour objectif de mieux représenter l’ensemble de la grande famille de la FTQ en accordant une part importante au contenu issu des conseils régionaux et des syndicats affiliés.

Avec le nouveau site, on pourra d’autant plus parler d’une force en action sur le Web.

Aller au site

Upperkut illustre une pub pour de saines habitudes de vie

Upperkut est fière d’avoir conçu les illustrations pour deux publicités télé du gouvernement du Québec, animées par le Frame Studio. Puisque les publicités ont pour but de promouvoir les sports extérieurs d’hiver auprès des enfants, les illustrations se devaient d’être d’un style enfantin et joyeux. Le résultat : deux publicité simples et sympathiques aux personnages attachants.

Illustrations : Antonin Brault Guilleaume
Musique : La patère rose
Animation : Frame Studio

LE SEXE DANS LA PUB

DieselAD

La marque italienne DIESEL lance une nouvelle campagne pour promouvoir leur ligne de sous-vêtements. Des images provocatrices, à caractère sexuel, font l’objet de cette campagne qui rejoint étroitement le look American Apparel : Ados trash et nudité cheap. Si le sexe dans les pubs aide à vendre, la frontière entre pornographie et sex appeal s’amincit d’année en année.

En 2005 une étude démontrait que des filles representées de manière sexy influencent la vente de produit chez 48% les hommes, contre seulement 8% chez les femmes dont l’intention d’achat se trouve considérablement réduit. Toutefois, la mémorisation des annonces à caractère sexuel est reste moins bonne que celles traditionnelles, ceci  autant chez les femmes que chez les hommes. L’usage de l’image sexuelle dans la publicité a été critiqué et controversé sur plusieurs aspects, mais aujourd’hui les arguments se compliquent.

L’image de la femme sexy (cheesecake) est utilisée depuis le début de la publicité, mais depuis quelques années il en est autant pour l’image de l’homme sexy (beefcake). Les hommes sont aussi dénudés que les femmes et de plus en plus jeune sans écarter les mouvements « androgyne » et « homo-érotique » dont Calvin Klein a été le premier à exploiter.

Cette nouvelle campagne de DIESEL soulève bien des questions, notamment la nature des messages véhiculés aux jeunes consommateurs ainsi que leurs influences sur notre société et son avenir. La célébration du sexe, de la drogue et de l’alcool dans les annonces qui ciblent une jeune audience en quête d’identité, devrait être interdite ou du moins sévèrement régularisée car elle est de nature immorale. Il y a eu de fortes réactions à l’égard de cette campagne et celle de American Apparel, principalement la colère chez les femmes et les parents.

En conclusion, aucune orginalité et tout simplement de mauvais goût.

SEX, DRUG & ALCOHOL

Fashioin_Junkie

« Fashioin junkie », June 2007
Agence: Zoo Advertising, Shanghai, China

Les campagnes publicitaires de SISLEY ont souvent été choquantes, mais celle-là remporte la médaille. Même si elle date de 2007, cette annonce vient appuyer la réflexion de l’article ci-dessus « Le sexe dans la pub ». Après la célébration du sexe dans la pub, c’est au tour de la drogue et de l’alcool. L’univers est glam et les filles sont extrêment jeunes, maigres mais surtout gelées…

Simplement dérangeant!