Une campagne percutante pour la SPCA de Montréal

C’est sous le thème «ANIMAL» que la SPCA de Montréal lance sa toute nouvelle campagne choc, signée Upperkut, qui vise à sensibiliser à la souffrance des animaux de ferme au Québec.

L’agence avait comme mandat de créer et de produire une plateforme visuelle et un slogan bilingues qui puissent sensibiliser le grand public à une réalité trop peu connue et à interpeller les candidats et candidates sur le sujet. «Les conditions dans lesquelles un trop grand nombre d’animaux destinés à l’alimentation humaine sont élevés soulèveraient l’indignation si elle étaient connues du grand public.», explique Serge Leathead, président de l’agence. «Castration à froid, amputation sans analgésie, confinement dans des espaces étroits, isolement, ce ne sont là que quelques pratiques sur lesquelles nous voulions attirer l’attention.»

Un sondage récent a révélé que 72% de la population québécoise croit qu’il est important que les candidats et candidates aux prochaines élections provinciales traitent du bien-être et de la protection des animaux durant leur campagne électorale.

C’est donc dans cette optique que la SPCA de Montréal demande aux partis politiques de s’engager à protéger les animaux de ferme. «En 2015, l’Assemblée adoptait à l’unanimité le projet de loi 54, qui visait à améliorer la situation juridique des animaux», de préciser Me Sophie Gaillard, directrice de la défense des animaux à la SPCA de Montréal. «Or, plusieurs pratiques cruelles, qui sont interdites ailleurs dans le monde et qui compromettent gravement le bien-être des animaux de ferme, sont encore très répandues au Québec, et nous pressons les partis politiques de s’engager sur la question en vue des prochaines élections.»

Des affiches ornées d’un jeu de mot avec «ANIMAL» (français) et «Animal wrongs» (anglais) ont été crées, présentant tantôt un porc en cage, tantôt des pinces de castration à froid, encore couramment utilisées en 2018. Les affiches sont accompagnées du message suivant:

La souff­rance infligée aux animaux de ferme est cruelle, inhumaine et intolérable. Pourtant, elle est complètement légale. Ensemble, exigeons que notre gouvernement règlemente le traitement des animaux de ferme pour mettre fin à la maltraitance.

La campagne sera déclinée en affichage sauvage et sous d’autres formats à la grandeur de Montréal, ainsi que sur les grandes artères de la métropole. Pour plus d’information: spca.com/animal

À PROPOS DE LA SPCA DE MONTRÉAL

Fondée à Montréal en 1869, la SPCA a été la première organisation vouée au bien-être animal au Canada et sa mission est de :

  • protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation;
  • représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être;
  • favoriser la conscientisation du public et contribuer à éveiller la compassion pour tout être sensible.

Zapatillas Running Baratas